Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

CHARTES

Charte-du-membre   Charte de sécurité vamp

     VAMP           SECURITE

Recherche

Jérôme parrain du club

 photo-JEROME.GIF

13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 10:00

« DEMAT KENEILED BRETONED »

(Bonjour Amis Bretons)

 

C’est mercredi 8 mai au matin que nous partons de notre Picardie avec un ciel dégagé, mais quelques kilomètres plus loin obligés de nous arrêter afin d’enfiler les caoutchoucs, faute aux cumulonimbus qui parsemaient le ciel. La  prudence est de rigueur puisque nous nous dirigeons au « bout du monde ».  Après une halte à Eragny 1er point de ralliement, nous y retrouvons Oui-oui et son Ouistiti, Gigi et Dany, Marie-Jo et son Philou, Pat et Nico avec le side-car s’il vous plait Madame et enfin notre Mouloudji. Les pleins de nos belles effectués, nous prenons la route, accompagnés par demoiselle la Pluie, et compte tenu de notre destination finale nous sommes déjà en condition. Nous récupérons l’autoroute A 11, la circulation est un peu dense mais nous roulons. Par suite nous retrouvons La Belle Hélène et son Olive, Noëlle et Patrick, quelques kilomètres aux alentours de Chartres notre Bigouden Paskella et Momo. Ah quelle équipée ! Plus tard, après déjeuner et une pause d’une heure nous repartons toujours sous la pluie et comme notre Bigouden nous l’a « rabâché » une centaine de fois sinon plus en Bretagne il ne pleut jamais…ou alors, « il pleut sur les cons «  il ferait donc toujours beau ! Vous jugerez par vous-même….Bon je vous l’accorde, à un moment donné il ne pleuvait plus mais le ciel était couvert, gris mais la température un peu faible.

 C’est en fin d’après-midi que nous arrivons à l’Hostellerie de la Mer, établissement dont les propriétaires sont Chris et Jacquot, anciens Vamps partis pour une nouvelle aventure. Bel hôtel situé sur le port du Fret à 5 km de Crozon au cœur de la presqu’ile. Les retrouvailles sont chaleureuses, cela faisait si longtemps que nous ne les avions vus, d’ailleurs Jacquot a une ligne qui a fait pâlir et envier plus d’un de nos bikers! On a failli ne pas le reconnaître.

Chris en maîtresse de maison nous accompagne dans nos chambres, rien à dire, une décoration soignée et de bon goût. Nous nous installons tranquillement. A 19h 45  débriefing dans la salle de réunion, Dany nous commente le programme du jeudi 9 mai. Nous prenons un apéritif très apprécié un Bourbon pour certains et une dont je tairai le prénom… Kir Breton ou Cocktail maison avec les mises en bouche que nous a concoctées notre Jacquot, j’en ai encore les papilles encore toutes retournées ! Nous irons dîner dans la salle de restaurant face à la mer et encore une fois, le plaisir des yeux, le choc des senteurs, des saveurs, nous goûterons un repas gastronomique avec essentiellement des produits du terroir, le tout travaillé d’une main de maître. Et pour ceux qui ne nous ont pas accompagnés si je vous parle de :

«Saint Jacques en Coque au Beurre de Cidre »

« Duo de Cochon du pays de l’Aulne braisé aux Oignons de Roscoff et sa Poitrine au Cidre de Fouesnant, Purée de Pomme de Terre douce »

J’arrête là, afin de ne pas vous faire souffrir ! Et les desserts… Dieu, c’est indécent !!!  Jacquot nous rejoindra à la fin du service voir si tout se passe bien, nous le félicitons pour la grande qualité de ses mets. Nous regagnerons nos chambres en fin de soirée.

Jeudi matin 8 heures, petit déjeuner servi sous forme de buffet, copieux et généreux. Tout fait maison, confitures, le pain chaud, hum les croissants aux amandes… Il y en a un qui n’a pas su résister à la tentation c’est Olive, enfin il ne fut pas le seul. Ah ! Le beurre salé si cher à notre Bigouden ! Bref du pur délice. 9 heures tous aux motos pour une balade à Quimper, capitale de la Cornouaille. Et c’est encore avec une météo capricieuse que nous prenons la route, éclaircies, crachin, nuages et à l’arrivée visiterons la Cathédrale Saint Corentin.

 

Celle-ci fut édifiée sur un ancien sanctuaire roman, l'église Notre Dame (XIe siècle). Elle est une des trois plus anciennes cathédrales gothiques de Bretagne, avec celles de Saint-Pol-de-Léon et de Tréguier. Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques.

La cathédrale de Quimper est la plus haute de Bretagne avec ses flèches culminant à environ 80m élevées en 1856[], sur le modèle breton de la flèche de Pont-Croix.

Puis promenade à pieds dans le centre ville, retour à nos motos pour direction Concarneau, et sa magnifique ville close .

C'est autour du IVème siècle que des religieux attirés par la sauvage beauté du site, édifièrent de leurs mains un prieuré sur l'îlot alors inhabité qui, aujourd'hui est devenu la «Ville Close» de Concarneau. Parce que la petite bourgade de Concarneau (en breton konk kenev) était « plus avantageusement située pour la défense qu'aucune autre ville de Bretagne» une garnison s'installa en ces lieux jusque là voués à la prière. De son passé de «forteresse de la mer» la «Ville Close» de Concarneau a gardé ses magnifiques remparts élevés aux XIVème et XVème siècles.

Nous empruntons des routes sinueuses typiques du Finistère, quel régal ! Nous sommes attendus dans un ancien bistrot de pêcheurs à l'atmosphère d'antan, situé en plein cœur de la ville close, (établissement qui a servi de décor à l'émission Thalassa). Auparavant nous flânons devant les boutiques de souvenirs et de vêtements. Que d’achats à faire ! Nous prenons place à table, certains nous montrent leurs emplettes et Mouloudji fier comme « Bar Tabac » nous fait découvrir son achat, figurez-vous qu’il a réussi à trouver un bol à son prénom et celui de sa dulcinée, preuve à l’appui, vous vérifierez sur le reportage photos de Gigi.

Le repas fut bon mais comparé à celui de la veille au soir nul doute, Jacquot détient toujours la palme. Nous poursuivrons notre balade à pied dans la ville close, dommage, sous un déluge breton ! Au passage Gigi s’achètera un chapeau pour la pluie et encore une fois la Bigouden s’époumone à nouveau et nous chante : « mais non en Bretagne il fait toujours beau, vous allez voir !»  Vraiment on ne doit pas avoir la même définition de l’adjectif « beau ».

 La fin de la visite s’achevant, nous partons pour un rendez-vous visiter une cidrerie artisanale. Nous y serons accueillis par les propriétaires qui se couperont en quatre pour nous faire visiter leurs vergers et leurs installations avec force d’informations très instructives

Dans cette région de Cornouaille avec quelques autres producteurs. Il élabore sur 10 ha de vergers, des jus de pommes, cidres, pommeaux et eaux de vie. "La qualité des pommes de leurs vergers (5 500 pommiers) et leur savoir-faire garantissent une origine",

L'AOC 'Cornouaille', qui est  réglementé par un cahier des charges précis, est élaboré à partir de pommes, ramassées à la main, triées, lavées et pressées de manière traditionnelle (presse à paquet hydraulique). Le moût fermente lentement jusqu'à sa mise en bouteille dont la collerette atteste de la qualité du produit.

Trois cidres : le cidre Fouesnant demi-sec ; le cidre Cornouaille AOP, sucré, fruité, pointe d'amertume ; le cidre brut. Il y a aussi les jus de pommes, le pommeau de Bretagne Cornouaille AOP, le Lambig (eau de vie de cidre aux arômes multiples) et l'Awena (eau de vie de pomme aux arômes de pomme fraîche, idéal en cocktail).

Durant cet exposé 3 Vamps se sont affrontés oh mais je vous rassure gentiment, 2 Normands : Marie-Jo et Mouloudji et toujours la même, la Bigouden, le cidre est-il Normand ou Breton ? that is the question !!! Je vous laisse méditer. Le propriétaire faisant preuve d’œcuménisme met tout le monde d’accord, surtout qu’il est membre du jury national et travaille souvent avec les producteurs normands ! Enfin voilà un breton (pour une fois) qui n’est pas sectaire ! Puis arrive le moment tant attendu, la DEGUSTATION. Attention âmes sensibles que dis-je intestins sensibles s’abstenir… Ouf on a quand même été sages !

Le retour se fera par le passage du pont de Cornouaille, du haut de ses 70 mètres, le pont de Cornouaille offre une vue magnifique sur le port de Bénodet, Sainte Marine ainsi que sur l'estuaire. Ses 610 mètres relient les deux rives de l'Odet. Il constitue la jonction entre le pays Bigouden et le pays de Fouesnant.

Nous regagnerons notre hôtel en fin de journée pour un peu de repos mérité vu notre périple riche en découverte. Mais qui voyons-nous en arrivant, Framboise et Jacadi venus nous rejoindre, le secret a bien été gardé par Hélène et son Garçon ! Quelle heureuse surprise. C’est à 19h45 que nous nous retrouverons tous autour d’un apéritif et ses mises en bouche différentes de la veille mais oh combien goûteuses.  Le dîner je ne vous le raconte pas, cela va nous faire du mal et vous faire envie. Comme demandé, chacun s’installe à une place différente qu’aux précédents repas, ce qui nous permet des échanges avec tout le monde. C’est aussi cela l’esprit d’amitié des Vamps ! Un Momo fidèle à lui-même… Je branche et je débranche, un répertoire un tantinet renouvelé, ah sacré Maurice !

Vendredi 10 mai, petit déjeuner et départ de l’hôtel à pieds pour faire les quelques 200 mètres qui nous séparent de l’embarcadère où la vedette Azenor nous attend à 9h10 pour une promenade en mer direction la Rade de Brest.   

         

Nous partons à la découverte de l'une des plus belles rades d'Europe où se croisent navires marchands, bâtiments de guerre, voiliers, vieux gréements ou sous-marins. La température a chuté et c’est emmitouflés que nous nous retrouvons assis à contempler les paysages côtiers, la pointe des Espagnols, la baie de Roscanvel (une presqu’île  fortifiée), nous découvrirons, arrivés à Brest  le port de réparation et les géants des mers, le port de commerce, les navires océanographiques, le remorqueur de haute mer "Abeille Bourbon ». Nous apercevrons le porte-hélicoptères « la  Jeanne d’Arc », construit à Brest et mis en service en juillet 1964 elle y a accosté  pour la dernière fois en mai 2010 et à présent retirée hors service et promise à la destruction. 

Très belle visite de 2 heures et pour notre groupe, largement et instructivement commentée par le capitaine pendant que Momo expliquait au second qui avait pris la barre comment… piloter son bateau !

 

C’est en fin de matinée que nous regagnons le Fret, remerciant le guide pour ses commentaires intéressants. Certains décident de manger quelques huîtres sur le quai et nous abandonnent provisoirement. Nous autres rentrons à l’hôtel pour lézarder sur la terrasse afin de profiter (enfin) des quelques rayons du soleil et Dany nous propose de nous installer en terrasse afin, nous aussi, de déguster quelques huitres, et zouh, il n’y a qu’à demander ! Chris se chargera de la commande et servira ce délice accompagné d’un bon blanc, du pain et beurre salé ! Un vrai régal pour les amateurs et ils étaient nombreux !  A midi un journaliste est venu faire des photos de notre groupe et un reportage sur les Vamps qui sortira dans la presse locale que Chris nous transmettra. 12 h30 malgré cet en-cas on se retrouve dans la salle de restaurant pour un déjeuner digne des maîtres étoilés.

 

Et au début d’après midi, nous repartons à motos, découvrir une autre partie de cette jolie région. Chris qui pilotait sa Harley avant d’être l’heureuse propriétaire de cet endroit magique, a donc souhaité nous accompagner et c’est derrière Mouloudji , transformé pour l’occasion en Capitaine de Route, qu’elle nous emmènera faire un tour de la presqu’île à  Landevennec visiter l’Abbaye Saint-Guénolé.

 

L'abbaye Saint-Guénolé de Landévennec est une abbaye réputée avoir été fondée au Ve siècle par saint Guénolé, ce qui en fait une des plus anciennes et plus importantes de Bretagne. Abandonnée en 1793 et ruinée dans les années 1810, elle est relevée par une nouvelle communauté monastique bénédictine en 1958, qui y construit de nouveaux bâtiments. Elle est affiliée à la congrégation de Subiaco.

 

Nous nous arrêterons devant le cimetière à bateaux, magnifique point de vue sur la baie, nous traverserons Le Faou,  notre capitaine de route nous fera prendre des petits chemins côtiers sinueux. Un vrai plaisir et quelle beauté des paysages, passerons à Camaret dont la moitié de sa superficie est constituée de zones naturelles protégées du parc naturel régional d'Armorique, nous irons jusqu’à la pointe de Pen Hir, vestige de la nature où une succession de falaises toutes aussi impressionnantes les unes que les autres par leurs énormes pans de roches tombent à pic dans l’Océan. Nous apercevrons à proximité des alignements mégalithiques de Lagatjar, le site est classé monument historique depuis 1883 au total on compte 87 menhirs dont les plus grands font plus de 3 mètres.

 

Nous rentrerons tranquillement à l’hôtel en fin de journée avec notre rendez-vous apéro à l’heure habituelle. L’heure dite tout le monde se retrouve dans la salle de réunion, Dany nous fait part de sa satisfaction quant à notre villégiature en terre du bout du monde, ambiance extra comme d’habitude, de belles visites, enfin tout a concouru pour réaliser cette belle sortie. 

Gigi et moi souhaitions coiffer notre Bigouden préférée de la légendaire coiffe sans qu’elle soit au courant bien entendu, nous lui avons donc confectionné une Giz Fouen (coiffe du pays de Fouesnant, enfin un semblant : un carton découpé, une serviette blanche prêtée par Chris, du scotch et le tour est joué. Les yeux fermés nous l’avons chapeautée et quelle partie de rigolade, vous la verrez sur le reportage photos.

Et pour notre dernière soirée Bretonne, le repas s’éternisera un peu tard avec une bonne prune vieil âge pour certains que je nommerai pas….

 

Samedi 11 mai c’est le départ retour en pays Picard, nous prenons congés de nos hôtes après le petit déjeuner après une photo souvenir. Nous avons par précaution mis les vêtements de pluie, mais plus les kilomètres nous éloignaient de la Bretagne plus le soleil se dévoilait. Un monde fou sur l’autoroute ! Eh ben, nous qui pensions être plutôt tranquilles en rentrant ce samedi, on voit que nombre de touristes, certainement vu le mauvais temps, nous ont imités en rentrant eux, un jour plus tôt ! Nous nous arrêterons comme à l’aller pour nous restaurer en plein courant d’air. A proximité de Chartres nous nous séparerons des meldois et samoréeens. Nous les Picards nous poursuivrons la route ensemble jusqu’au péage d’Ablis avec une circulation très dense et des embouteillages monstres. Heureusement que nous étions à moto, plaignant sincèrement les automobilistes bloqués eux dans les bouchons…

Enfin nous sommes tous bien rentrés avec de belles images dans les yeux et les papilles encore bien émoustillées des délices de la table.

Et s’il est vrai que sur ce voyage le soleil nous a manqué, cela ne nous empêchera pas d’en conserver un souvenir inoubliable car tous les autres ingrédients de ceux décrits ci-dessus étaient réunis : amitié, convivialité, et eux largement au top !

 

En attendant de vous voir très vite, bise à toutes et à tous !

 

KENAVO

 

PATOU

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dany
commenter cet article

commentaires

Ardouin Patricia 20/05/2013 16:08


Super week end, restauration de qualité à recommander, paysages magnifiques, belle région seul bémol, la météo mais c'est la Bretagne.

les ALBUMS PHOTOS

Soirée beaujolais novembre 2013
soirée beaujolais 2013 007
Troyes octobre 2013
P1120323
Anniversaire de Jérôme 2013
P1120261
School Bar Atelier Mécrin
S (1)
1er anniversaire de Lucile
P1120135
Villes Impériales de l'Europe centrale 2013
Villes Impériales de l'Europe Centrale 2013 366
   
Sea Sex and Sun juillet 2013
sea sex and sun juillet 2013 069
 
Morzine juillet 2013
P1100968
      ...
Iron Bikers juillet 2013
          P1000665            
 
  Les 60 ans de Philou juin 2013
Les 60 ans de Philou juin 2013 098
Et le clip des filles
     
  Baptêmes Kiwanis Compiègne juin 2013
P1100686   
   
   
Anniversaire de Guillaume mai 2013
Anniversaire de Guillaume 100
 
Bretagne mai 2013
P1100433
   
  Easy Rider 2013
Easy Rider 2013 033
        
      et sa vidéo razzia sur la chnouff :
   
   
L'Adieu à Billy 28 avril 2013     
P1090859
   
Musée de la Nacre à Méru 13 avril 2013
P1090701
   
Musée de Meaux 31 mars 2013
P1090568
  
Inaug concession Reims 2013    
     Concession de Reims 2013 inauguration 010
   
St Valentin 2013
P1090347
   
3ème anniversaire du Club
P1090247
   
galette à Reims 2013
P1090149
   
assemblée générale 2012
  P1080879 
 
     
   
   
   
 
     
     
      
 
     
     
 
 
   
 
     
     
 
     
     
   
       
         
 
           
è

Catégories

Musique

Le coin/coin des affaires

 

  A VENDRE

 

SPORSTER 883 cqrburateur de 1998  voir  ANNONCE BON COIN  

 http://www.leboncoin.fr/motos/offres/picardie/?f=a&th=1&q=harley+davidson&location=Montataire%2060160

 

 

       ______________________________________________________________________________________________________

       : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Liens