Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

CHARTES

Charte-du-membre   Charte de sécurité vamp

     VAMP           SECURITE

Recherche

Jérôme parrain du club

 photo-JEROME.GIF

24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 23:42

VOYAGE EN CROATIE

Eh bien les vacances peuvent commencer nous sommes prêts pour avaler les 4800 kms prévus pour notre voyage annuel.

Samedi 9 août

Départ 7h30 pour rejoindre Gigi et Dany à Cuise La Motte puis direction Soissons ou nous retrouvons Marie-Jo et Philou, Fifi et Phil et c’est Vitry le François que nous récupérons la Bigouden et son Momo, El Commandante, Dom et Guitou, Fred et Jimmy. C’est à la cafétéria que nous déjeunerons pour repartir 1 heure plus tard afin d’atteindre notre destination finale pour cette journée, le village de la Poutroie situé dans le Haut Rhin. C’est à la ferme auberge de Kebespré que nous poserons nos bagages pour y diner et y passer une bonne nuit.

Dimanche 10 août

Après une nuit courte pour certains car le blanc énerve et donne des crampes, le petit déjeuner pris nous quitterons la Poutroie et allons emprunter de jolies routes et traverser de beaux villages comme Kaysesberg, Ribeauvillé. Après quelques kilomètres nous voici en Allemagne à Fribourg, les villages que nous traversons sont magnifiquement fleuris. Nous longerons le lac de Constance c’est le 3ème par son importance en Europe, la plus importante partie du lac, le Obersee (lac supérieur) s'étend de Lindau jusqu'à Constance. Nous nous arrêterons pour déjeuner au bord du lac dans une ville très touristique. L’endroit est très animé, après le repas nous nous promènerons à pieds et immortaliserons cet endroit par des photos. Nous reprenons la route et avalons des kilomètres pour nous rendre en Autriche direction Innsbruck mais que de tunnels cela n’arrête pas. Nous arriverons à Zams village situé dans le Tyrol et nous y passerons la nuit, une précision depuis notre départ pas une goutte de pluie nous avons même le soleil. Nous prendrons possession de nos chambres dans ce joli chalet. Rendez-vous à 20 h pour y diner. Et là un grand moment, établissement tenu pas des asiatiques, des gens charmants mais imaginez, restaurant avec des mets chinois écrits en allemand, heureusement il y avait des chiffres et des lettres alors entre les « R2 » « D2 » « U2 » « B5 » on y perdait son latin !!! grosse rigolade lorsque les plats arrivèrent pas forcément ce que nous avions commandé, surtout Fifi qui avait pris en plat principal des chips chinoises (celles que l’on prend à l’apéritif un grand moment encore de fou rire). Nous nous regagnerons nos chambres pour nous reposer durant la nuit.

Lundi 11 août

Eh bien j’ai parlé trop vite précédemment, nous nous réveillons sous la pluie et quelques brumes en altitude. Après avoir pris un petit déjeuner copieux, nous partons à 8h30 direction Innsbruck que nous traverserons et attaquerons du lourd : la montagne, des lacets, le plaisir des motards, heureusement la pluie a cessé pour ce passage mais elle nous rattrapera vite et après des kilomètres nous nous retrouvons en Italie avec le Soleil « ma qué si ». Nous nous arrêterons vers 13h30 à Cortina d’ Ampezzo, la ville est située en plein cœur des Dolomites, c’est une station très prisé de la clientèle de luxe il faut savoir qu’elle a accueilli les Jeux Olympiques en 1956. Nous y déjeunerons dans un bel établissement avec une cuisine très raffinée. Nous ingurgiterons 160 kms pour arriver à VENISE. A environ 40 kms nous sommes obligés de nous arrêter pour enfiler les vêtements de pluie car une grosse averse s’est abattue sur nous. A peine 5 minutes plus tard grand soleil et chaleur, nouvel arrêt pour tout retirer tellement il fait chaud. Nous voici arrivés à Venise. « Ma qué Bella » grandiose. Nous déchargerons les bagages et attendrons le retour de nos hommes partis garer nos belles dans un parking. Nous accéderons à l’hôtel à pieds heureusement il est juste à côté car pas de voiture dans la ville. Mais bigre, fichtre, qui voyons nous, notre Nico avec Romain ! Hé oui ils ne sont pas là en touristes mais pour le travail, c’était la surprise. Après avoir pris possession de nos chambres et une bonne douche, nous nous retrouvons tous pour l’apéritif dans les jardins de l’hôtel rejoints par Nico et Romain et irons tous diner dans un restaurant non loin de l’hôtel tenu par un italien parlant bien notre langue et qui adore la France. Nous déciderons ensuite de partir nous promener longer les canaux et manger de superbes glaces italiennes ma mamia quel régal nous regagnerons l’hôtel un peu fatigués afin de nous reposer.

Mardi 12 août

Départ 8h15 pour une découverte de la ville et de ses Iles. Nous avons parcouru des kilomètres à pieds sous le soleil, arpentant les ruelles, montant, descendant les ponts et dieu sait qu’il y en a des ponts. Nous arrivons finalement à la Place Saint Marc, qui est le cœur de la ville, nous prenons des photos de celle-ci sous toutes les coutures. Nous y admirons le Palais des Doges, palais vénitien de styles Gothique et Renaissance. Nous embarquerons pour une croisière de 4 heures. Lorsque nous avons vu le bateau nous avons cru ne jamais pouvoir y monter tous, mais ils ont l’œil ces Italiens. Nous accosterons à Murano c’est la plus grande et la plus connue des îles de la lagune de Venise.

En 1201, le Sénat de Venise rédigea un décret qui obligeait les verriers de Venise à installer leurs fours sur l'île de Murano. De nombreux incendies s'étaient en effet déclarés à Venise au départ des fours de verriers et les Vénitiens s'inquiétaient des risques encourus par leurs maisons en bois. La condition insulaire permettait en outre de préserver plus facilement le secret de la fabrication du verre[].

C'est ainsi que les verriers de Venise furent forcés de transférer leurs fours et ateliers à Murano[4] où il en subsiste encore une centaine au début des années 2000. Chacune des verreries conserve jalousement ses secrets transmis de père en fils.

Nous assisterons à une démonstration, le souffleur façonne le verre en soufflant dans la «canna», Il donne la forme voulue à l'objet en le pinçant et roulant sur une plaque de marbre, nous irons admirer les magnifiques objets dans la boutique et j’avoue que c’est extraordinaire. Nous quittons Murano pour Burano .

L’île de Burano, est une Ile du Nord de la lagune de Venise, elle est connue pour sa dentelle et ses canaux bordés de maisons vivement colorées.

À l'origine, les pêcheurs peignaient leur maison de différentes couleurs pour se repérer et reconnaître leur maison en cas de brume (dans cette région le brouillard est particulièrement dense, surtout en hiver). Aujourd'hui encore, les habitants ont l'obligation de repeindre leur maison une fois par an de cette même couleur.

Après cette visite il, est déjà 13 heures nous embarquons pour un retour sur Venise, qu’il est agréable de naviguer et profiter de ce paysage magique. De retour les pieds sur terre nous avions vu de la publicité indiquant un Burger King alors pour les inconditionnels nous avons « essayé » de le chercher, mais Venise c’est des ruelles, nous avons tourné, contourné, monté, descendu des ponts que nenni pas de Burger à l’horizon et tout cela sous une chaleur accablante, finalement nous avons décidé de rentrer dans le premier « ristorante » venu. Ah la pasta, les pizzas ma qué c’est bon…nous repartirons faire quelques emplettes oh que dis-je de véritables masques vénitiens heureusement Nico s’était proposé la veille au soir de les ramener. Dom ne cessera de rentrer dans chaque boutique que nous verrons c’est peu dire !!! et tout cela sous le regard dubitatif de son Guitou de mari. Nous chercherons également notre hôtel et finirons par le retrouver à 17h30 pour les personnes partant seules munissez-vous d’un plan et d’une boussole c’est cela Venise j’adore.

Nous nous donnons rendez-vous à 20 heures. C’est avec un délicieux breuvage italien le spritz , l’apéritif de l’amitié traditionnel des vénitiens que Dany nous offre que nous commençons la soirée et je dois dire qu’il était corsé d’ailleurs Dom doit s’en souvenir encore « la testa gli fa male ancora » nous retournerons chez l’Italien ou viendront nous rejoindre Nico et Romain et une tournée offerte par le patron, grosse partie de rigolade toujours la même qui raconte des bêtises et Guitou qui en rajoute ah quel moment agréable. Nous rentrerons tranquillement à l’hôtel car c’est notre dernière nuit à Venise

Mercredi 13 août

Nous partons pour la Croatie, nous ferrons nos adieux à Nico et Romain qui rentrent sur la France. Nous empruntons de petites routes pour ensuite prendre l’autoroute pour arriver plus vite à notre point de chute. Mais à un moment nous nous trompons de chemin et faisons un demi tour mais voilà que la police nous fait signe de nous arrêter (il faut avouer qu’ils n’étaient pas très visibles) les premiers n’ayant rien vu continuent mais Momo et El Commandanté s’arrêtent, nous un peu plus loin sur un arrêt d’urgence. Ils ont eu affaire à des gens obtus ne voulant rien savoir, heureusement un chef de la police passant à proximité, El Commandanté a pu avec beaucoup de diplomatie dialoguer avec lui expliquant que nous nous étions trompés de route, c’est ainsi que nous repartîmes rejoindre le reste du groupe qui nous attendait quelques kilomètres plus loin, mais quelle histoire !!! il faut dire que nous avons échappé à une jolie amende. Nous repartons cette fois par la bonne route et nous voici en Slovénie après avoir avalé 200 kms nous voici sur un petit chemin qui grimpe, grimpe étroit et avec des lacets mais finalement nous arrivons dans un endroit pour y déjeuner il fallait connaitre, nous sommes très bien accueillis et sommes servis « aux petits oignons », une bonne soupe Minestrone Slovène hum !! nous en avons encore les papilles toute chose. Nous repartirons en début d »’après midi pour Pula sous la chaleur, un des vestiges de la ville est l’amphithéâtre romain extrêmement bien conservé : une vraie merveille nous ferons quelques photos et prendrons un rafraichissement. Retour aux motos pour Medulin ou nous arriverons à l’hôtel à 17 heures. Après une bonne douche bien méritée nous irons passer la fin d’Après-midi à la piscine, nous avons pu apprécier celle-ci à l’eau de mer et partie de rigolade assurée. C’est à 20h30 que nous irons diner au restaurant de l’hôtel pour ensuite faire une promenade en bord de mer et faire quelques achats et terminer par une glace avant d’aller se coucher.

Jeudi 14 août

Nous quittons Medulin à 9 heures sous une pluie battante, mais heureusement de courte durée, pour nous rendre à Zadar soit 330 kms, plaisir des yeux assuré, des paysages diversifiés. Nous passons de la campagne, à la montagne et plongeons entre mer et montagnes, d’agréables routes avec virages à droite, virages à gauche parfois le vide sous nos pieds. A midi nous nous arrêtons pour déjeuner, comme chaque jour,le restaurant était réservé par Dany et j’avoue que nous furent bien reçus avec une serveuse parlant quelques mots de français et là un repas gargantuesque nous attendait, d’ailleurs nous y reviendrons quelques jours plus tard. Le soleil ayant réapparu inutile de mettre les plastiques, il nous accompagnera plusieurs dizaines de kilomètres. Mais bientôt un gros nuage noir nous rattrape nous obligeant en catastrophe à revêtir nos tenues de pluie quelle histoire mais cela ne fut pas méchant car nous les enlèverons un peu plus tard pour terminer le trajet avec le soleil. C’est en fin d’après midi que nous atteindrons Zadar.

Zadar est située au Nord de la Dalmatie sous l'Empire, la ville fut prospère, en raison du commerce du vin et de l'huile. Nous prendrons possession pour certains de nos appartements et oui j’ai bien dis appartements. Après cette longue étape certains se retrouveront à la piscine avant d’aller diner en ville encore une fois avec des crises de rire d’autant plus que nous avons figurez-vous au sein du club nous avons 2 futures artistes dont une internationale la Paskella qui va devenir chanteuse elle a déjà son garde du corps Jimmy et son imprésario quant à Dom surnommée Pietra (car admiratrice de M.C. Pietragala) elle, va se relancer dans une carrière de danseuse classique, nous irons les encourager lorsqu’elles se produiront sur scène J

C’est en rentrant que Pietra donc nous fit quelques pas digne d’un petit rat de l’Opéra.

Vendredi 15 août

8h30 départ pour Dubrovnik, nous longeons les Iles Elaphites, que du plaisir, la route est magnifique et es paysages grandioses d’une diversité incroyable la mer par endroit est turquoise parfois transparente comme le cristal. Une nous arrêtons dans une petite ville balnéaire pour y prendre un pot car la température est de 30°, nous repartirons pour déjeuner à Trogir dans un sympathique établissement. Nous reprendrons la route et pour gagner du temps nous poursuivrons par l’autoroute. Tiens une frontière, les douaniers nous laissent passer au vue de nos cartes d’identité. Nous sommes en Bosnie Herzégovine. La Bosnie-Herzégovine est l’archétype du grand chaudron yougoslave, le lieu de toutes les rencontres et de tous les conflits de l’histoire. Les appareils photos ne cessent de mitrailler les vues et nous repassons la frontière et sommes de nouveau en Croatie, nous atteindrons Dubrovnik en fin d’après midi. Certains iront à la piscine et au Jacuzzi. A 20 heures tout le monde prendra la direction du port afin de diner dans un restaurant retenu. Ensuite chacun ira marcher admirer les beaux bateaux de certains milliardaires et nous retournerons à l’hôtel pour un repos bien mérité.

Samedi 16 août

Aujourd’hui c’est récréation, départ 9h30 pour aller musarder dans les collines, prendre quelques clichés de ces paysages magnifiques. Nous redescendrons sur Dubrovnik. Après avoir garé nos Belles, nous ferons au moins 2 kms à pieds pour atteindre la vieille ville sous un soleil de plomb (oh nous n’allons pas nous plaindre cela serait indécent pour ceux qui ne sont pas partis). Après quelques arrêts pour retirer de l’argent, acheter de l’eau et faire des photos nous nous dirigeons au restaurant réservé par Dany. Nous déjeunerons dans le patio sous de très grands parasols, l’endroit est fort agréable et le personnel aux petits soins. Ensuite quartier libre pour tout le monde.

La Vieille Ville de Dubrovnik, qui est appelée par beaucoup “la Perle de l’Adriatique”, est une ville de Croatie située sur la côte Dalmate. Proche de la frontière avec la Bosnie-Herzégovine et du Monténégro, Dubrovnik est une ville fortifiée au bord de l’Adriatique.

El commandanté nous avouera plus tard qu’il est parti se baigner dans la mer n’ayant pu résister à cette eau limpide. Marie Jo et Philou très courageux grimperont en haut des remparts. Fred et Jimmy feront une escapade amoureuse dans la vielle ville, quant aux autres nous ramènerons des souvenirs. A 15h30 la plupart seront aux motos afin de profiter de la piscine et du jacuzzi et peut-être faire une sieste chacun son programme. Quelle journée mes Amis nous n’avons cessé de marché durant toute la journée. A 20h45 direction le restaurant et retour tard en fin de soirée pour un repos bien mérité.

Dimanche 17 août

Nous sommes prêts à 8 heures (hé oui mais il faut savoir que le passage à la frontière du Monténégro est parfois assez compliqué et long). Après avoir roulé quelque dizaines de kilomètres voici que nous passons la frontière coté Croate, nous sortons nos pièces d’identité nous circulons, deuxième poste frontière le Monténégro là on nous demande en plus les papiers des motos. Nous allons parcourir des kilomètres autour des Bouches de Kotor, elles forment une baie qui est souvent considérée à tort comme le fjord européen le plus méridional. Elle est composée de plusieurs golfes intérieurs profonds de 40 à 60 m reliés entre eux par de profondes passes et formant ensemble l’un des meilleurs ports naturels d’Europe. Les appareils photos mitraillent à tout va. Nous arrivons enfin à Kotor.

La vieille ville de Kotor, entourée d’une impressionnante muraille de défense, est particulièrement bien préservée et classée sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Entre 1420 et 1797, Kotor et ses environs dépendaient de Venise. Cette influence vénitienne se remarque particulièrement dans la structure et l’architecture de la ville. C’est à la suite du tremblement de terre intervenu le 15 avril 1979 que l’UNESCO se décida à faire entrer la ville et le site au sein de la liste des monuments et sites classés. Depuis quelques années, Kotor a vu croître sensiblement le nombre de touristes attirés par les bouches et la vieille ville.

Nous garons nos montures et nous dirigeons à la terrasse d’un café afin de prendre un rafraichissement et attendre l’arrivée de notre guide Alex, un serbe marié à une monténégrine et parlant notre langue merveilleusement bien, il faut savoir qu’il a étudié le français à l’Université de Montpellier son épouse est professeur de français. Nous partirons tous en taxi pour nous rendre au restaurant. Nous apprécierons la cuisine Monténégrine, repas très copieux. Alex nous emmènera faire une croisière de 2 heures dans la baie. Nous nous arrêterons sur l’Ile Notre Dame du Récif. Cette île est artificielle, elle a été construite au XVIIème siècle avec les carcasses de tous les vieux navires ayant fait naufrage ou pas. Sur cette île une petite église-musée et la boutique- souvenirs. Une histoire ou légende raconte la naissance de cette île. Nous poursuivrons cette croisière en apercevant les villages de Risan, de Lepetani (Lepetani tire son nom des mots italiens les putane (c'est-à-dire les putains), puisque l'endroit était fréquenté par les filles à marins). Il faut savoir que l’économie du Monténégro s’oriente sur 3 axes le tourisme, la peche.et la culture de l’olive. Nous terminerons la promenade sur un retour à Kotor nous prendrons un dernier pot avec Alex en le remerciant de nous avoir servi de guide et fait partager l’histoire de son pays d’adoption. Pendant ce temps Momo a fait son marché et ses provisions chuttttttttttttt.

Nous reprenons la route pour un retour sur Dubrovnik. Quelle ne fut pas notre étonnement en plein milieu de la route, des « biquettes » et un chien qui, apriori ne faisait pas son boulot correctement.

Comme tous les soirs rendez-vous à 20h45 pour diner. Nous rentrerons à l’hôtel à 23 heures.

Lundi 18 août

Départ prévu 9h00 après le petit déjeuner tout le monde est prêt ou presque, une de nos belles de Milwaukee est devenue capricieuse, elle ne veut pas quitter ce bel endroit, tout de suite Solidarité, nos hommes poussent la monture pour la faire démarrer que nenni , elle nous fait un gros caprice, pendant ce temps nous les dames, nous papotons et profitons du soleil. Au bout d’une demi-heure grâce à de nombreuses mains expertes, elle a fini par vouloir reprendre la route. Nous suivrons le littoral encore de belles cartes postales devant les yeux on ne s’en lasse pas. Et voici encore une frontière, nous sommes en Bosnie pour plusieurs kilomètres, nous traversons plusieurs petites villes et nous « revoilou « en Croatie et nous nous arrêterons pour déjeuner dans un sympathique restaurant décor avec beaucoup de goût. Nous repartirons à 14 heures pour emprunter l’autoroute direction Split capitale de la Dalmatie et ferons un tour de la vieille ville. Cette ville présente la singularité d'avoir été construite à l'intérieur, puis autour, du palais de Dioclétien. La ville est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité pour son Palais Dioclétien mais aussi la Cathédrale Saint Domnius. Nous prendrons un rafraichissement et ferons quelques emplettes. Et de nouveau l’autoroute pour atteindre Zadar au même endroit ou nous avions dormi une semaine auparavant. Quelques un profiterons de la piscine, Guitou, Philou et Phil sont allés faire quelques courses et nous donnent rendez-vous à 20 h dans leur appartement afin de prendre l’apéritif. Après cette pause bien méritée nous irons diner dans le même restaurant qu’à l’aller et jamais nous n’avons mangé des pates aussi bonnes d’ailleurs Marie Jo et Philou se lèchent encore les « babines ». Demain nous avons une étape de 340 kms donc nous partons nous coucher enfin quelques unes.

Mardi 19 août

Nous quittons Zadar longeons le littoral Croate afin d’admirer une dernière fois ces splendides paysages. Nous prendrons l’autoroute pour gagner du temps pour ensuite musarder au travers d’une petite route agréable dans la montagne. Nous retournons à Novi Vinodolski pour y déjeuner. Le repas terminé direction Koper en Slovénie, mais après avoir parcouru une dizaine de kilomètres, Jojo s’aperçoit qu’il a perdu sa carte bleue, « grand branle- bas de combat » tous les 2 retournons sur nos bas laissant le groupe, inutile de vous dire que le turbo fut lancé, il était persuadé l’avoir perdu sur le parking, nous avons arpenté en large en travers celui-ci rien , après dix minutes de recherches 3 petites têtes blondes viennent nous voir en nous tendant la CB ouf !!! Ils sont honnêtes dans ce pays, pas certain que nous l’aurions retrouvée dans le 93. Evidemment nous avons remerciés ces jeunes garçons on leur donnant quelques euros. Nous rattraperons le groupe et pourrons continuer notre périple. Tiens encore une frontière les douaniers nous laissent passer nous sommes en Slovénie entre 2, nous mettrons les combinaisons de pluie car le temps est capricieux. Nous atteindrons Koper en fin d’après midi et prendrons possession de nos chambres dans un hôtel-club. Certains profiteront des piscines et oui elles sont immenses. Nous dinerons à 20 heures car en Slovénie ils dinent à partir de 18h30 après 20h il est difficile de se faire servir.

Mercredi 20 août

8h30 nous quittons la Slovénie pour l’Italie pour arriver à Vérone dans l’après-midi. Nous prenons l’autoroute mais en cours de chemin la pluie se met à tomber vite les combinaisons sont enfilées, il fait sombre et un ou 2 éclairs mais heureusement ce ne fut comme chaque fois qu’une averse et qui justement s’est arrêtée à l’endroit ou il était prévu de déjeuner c’est à dire Padoue, un arrêt photo pour immortaliser la place du Prato. Prato della Valle est la plus grande place de Padoue, l'une des plus grandes d'Europe depuis le XVIIIe siècle. Nous remontons sur nos belles pour faire un tour dans la vieille ville et nous irons déjeuner dans le centre. Nous quitterons Padoue pour Vérone. Ah Vérone ! Après avoir déposé nos bagages, pris une douche nous nous rendons à pieds pour visiter la ville, une merveille, ses arènes.

Vérone est une très ancienne ville Italienne, dans la région de Vénétie, plaine du Po sur les rives de l’Adige à proximité du lac de Garde. À la suite de la tragédie Roméo et Juliette de William Shakespeare parue en 1597 dont l'action se situe dans cette ville, la cité devient la ville romantique la plus célèbre du monde, baptisée la « ville des amants de Vérone » . Nous nous dirigeons ensuite dans les rues piétonnes admirer les belles boutiques de mode, ah ! Les chaussures italiennes ah ! Les jolies robes nous ne sommes pas très loin de Milan capitale de la Mode. Nous arrivons enfin à la Casa de Giulietta et son fameux balcon, les flashes ne cessent de fonctionner, prise de vue avec nos « Roméo ». Nous continuons la visite de la ville et nous rendrons au restaurant ou nous sommes attendus et rentrerons tranquillement à l’hôtel.

Jeudi 21 août

Départ de Vérone direction la France, nous avalerons des centaines de kilomètres et pour déjeuner nous nous arrêtons chez Burger King au nord de Milan. Ah ! le Whoper, inutile de vous dire qu’il fut apprécié l’ayant cherché et jamais trouvé à Venise !!! Après cette halte nous poursuivrons notre route et nous retrouverons en périphérie de Turin pour continuer ensuite sur le Mont Cenis et encore le plaisir des yeux. Pour y accéder nous serpentons sur une route entre lac et alpages, de magnifiques lacets, le vide, encore le plaisir des motards en plus on en a vu circuler pas mal. Nous nous arrêterons pour prendre une collation enfin pour certaines chocolat chaud car il fait frais, d’ailleurs en haut des sommets nous pouvons apercevoir la neige éternelle. Quelle différence de température, nous sommes à 2300 mètres. Nous arriverons en fin d’après-midi à notre hôtel à Lanslebourg. Nous irons nous promener dans le village. Notre hôtel est tenu par un homme fort sympathique qui plus est un relais de motards, d’ailleurs nous ne furent pas seuls, des cousins Suisse du Canton de Fribourg arrivèrent en même temps que nous. Nous nous retrouvons quelques uns au bar et là je dois reconnaitre que nous sommes petits joueurs, ils ont demandé de la bière mais en 2 litres ??? Nous les retrouverons au diner, un peu bruyants, l’alcool avait fait surement fait effet, mais sympathiques. D’ailleurs ils ont vite adopté Momo lorsqu’ils ont appris qu’on le surnommait Momo la Sucette.

Vendredi 22 août

Nous quittons l’hôtel à 8h30 la température est de 5° aglagla nous avons revêtu les combinaisons de pluie pour couper le vent mais au fur et à mesure que nous descendions dans la vallée, le soleil étant présent nous a réchauffés. Encore de beaux paysages de montagne jusqu’à Modane ensuite nous prendrons l’autoroute et nous déjeunerons sur une aire et repartirons pour Beaune. Nous prendrons possession de nos chambres. A 19heures tout le monde est prêt pour se promener et faire encore quelques photos notamment des hospices. L’Hôtel-Dieu, avec ses façades gothiques, ses toits vernissés, tapissés de figures géométriques aux couleurs flamboyantes, fait partie du patrimoine des Hospices de Beaune, institution charitable créée en 1443 par Nicolas Rolin, chancelier du Duc de Bourgogne et son épouse Guigone de Salins. Nos bons hommes n’ont d’yeux que pour les bonnes bouteilles en vitrine, aux noms évocateurs de grands vins : Chambertin, Pommard, Mercurey, Nuits Saint-Georges, Chablis, ils ne cessent de saliver. Puis après cette balade nous irons diner et je dois dire que ce fut une bonne table nous avons pu y apprécier outre les bons vins mais également les mets proposés un vrai délice, d’ailleurs nous avons demandé à voir le Chef pour le féliciter. C’est sur cette jolie note que nous irons fermer nos paupières pendant que d’autres iront voir le spectacle « Sons et Lumières »

Samedi 23 août

Et bien dernière journée ensemble pour ce périple de 4950 kilomètres au compteur. Après le petit déjeuner nous quitterons Beaune et sillonnerons à travers les jolies route de cette belle région, nous passerons à Saulieu ou nous avons pu admirer au passe l’établissement de Guy Loiseau, table réputée. Quelques kilomètres plus loin nous nous arrêtons pour prendre une collation et alors là nous sommes servis par le propriétaire des lieux qui est Croate inutile de vous dire que nous avons conversé. Nous repartirons pour nous arrêter à Midi déjeuner. Figurez-vous que la propriétaire du restaurant était de Crépy en Valois que le monde est petit. Et c’est ici que Paskella, Momo ,Pietra et Guitou nous quitterons pour rentrer chez eux, quant à nous autres nous prendrons des chemins différents à Meaux.

Quel superbe voyage, riche en images, paysages magiques et magnifiques, parfaite ambiance, beau temps assuré, malgré quelques petites averses et une solidarité comme d’habitude. Un grand merci à Dany qui comme d’habitude de sa main de maitre tel un Maestro a tout orchestré d’une façon magistrale.

En attendant de vous revoir très vite le 7 septembre à Grandvilliers, je vous embrasse.

Bonne lecture

Patou

Il est vrai que ce voyage a demandé beaucoup de travail de préparation mais comme le résultat a été atteint, il n’en est encore que plus beau. Nous nous sommes en effet régalés dans tous les sens du terme et ce compte rendu comme les photos, si réussis soient-ils, ne parviendront pas totalement à refléter les émotions vécues.

La réussite de ce voyage n’aurait pas été possible sans le professionnalisme des nombreux partenaires avec lesquels j’étais en relation depuis plusieurs mois et que je tiens à remercier ici et en particulier Mitar et Alex au Monténégro pour leur grande gentillesse. (Si vous ne connaissez pas ce magnifique pays, vite, allez-y ! (Coordonnées à votre disposition si besoin)

Dany

Partager cet article

Repost 0
Published by dany
commenter cet article

commentaires

Philou et Marie-Jo 31/08/2014 17:20

Bravo Patou pour ton compte rendu qui reflète parfaitement le fabuleux voyage que nous avons fait et la bonne ambiance qui a régnée en permanence.
Encore merci à Dany et à Gigi pour l'organisation du voyage qui, je le sais d'expérience, a du bien les occuper.
Philou et Marie-Jo

JOJO 26/08/2014 15:32

quel superbe voyage...et quelle ambiance !!!!

Phil & Fifi 25/08/2014 14:33

Encore une fois un magnifique voyage résumé par un compte rendu et des photos de qualité.
Nous remercions Gigi, Patou et Dany pour leur investissement, et l'ensemble du groupe pour cette convivialité (rires, délires et anecdotes ).
Vive les Vampsssssssssssssssssssssssss
Bisou
Phil & Fifi

les ALBUMS PHOTOS

Soirée beaujolais novembre 2013
soirée beaujolais 2013 007
Troyes octobre 2013
P1120323
Anniversaire de Jérôme 2013
P1120261
School Bar Atelier Mécrin
S (1)
1er anniversaire de Lucile
P1120135
Villes Impériales de l'Europe centrale 2013
Villes Impériales de l'Europe Centrale 2013 366
   
Sea Sex and Sun juillet 2013
sea sex and sun juillet 2013 069
 
Morzine juillet 2013
P1100968
      ...
Iron Bikers juillet 2013
          P1000665            
 
  Les 60 ans de Philou juin 2013
Les 60 ans de Philou juin 2013 098
Et le clip des filles
     
  Baptêmes Kiwanis Compiègne juin 2013
P1100686   
   
   
Anniversaire de Guillaume mai 2013
Anniversaire de Guillaume 100
 
Bretagne mai 2013
P1100433
   
  Easy Rider 2013
Easy Rider 2013 033
        
      et sa vidéo razzia sur la chnouff :
   
   
L'Adieu à Billy 28 avril 2013     
P1090859
   
Musée de la Nacre à Méru 13 avril 2013
P1090701
   
Musée de Meaux 31 mars 2013
P1090568
  
Inaug concession Reims 2013    
     Concession de Reims 2013 inauguration 010
   
St Valentin 2013
P1090347
   
3ème anniversaire du Club
P1090247
   
galette à Reims 2013
P1090149
   
assemblée générale 2012
  P1080879 
 
     
   
   
   
 
     
     
      
 
     
     
 
 
   
 
     
     
 
     
     
   
       
         
 
           
è

Catégories

Musique

Le coin/coin des affaires

 

  A VENDRE

 

SPORSTER 883 cqrburateur de 1998  voir  ANNONCE BON COIN  

 http://www.leboncoin.fr/motos/offres/picardie/?f=a&th=1&q=harley+davidson&location=Montataire%2060160

 

 

       ______________________________________________________________________________________________________

       : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Liens